Urgence et rendez-vous : 450 430-6060

Le furet

Le furet est un petit mammifère très attachant et très divertissant . Bien qu'il dorme minimum 12 heures par jour, il est très actif durant ses périodes d'éveil. C'est un animal très intelligent qui peut apprendre quelques tours (tourne, debout, etc), mais sa faible capacité à tenir en place plus d'une minute rend l'apprentissage un peu plus ardu. Il prend particulièrement plaisir à voler vos objets pour aller les dissimuler dans sa cachette, soit le dessous de votre lit ou l'arrière d'un meuble, alors prenez garde lorsque vous le laissez en liberté! De plus, le furet a tendance à croquer, voir à avaler tout ce qu'il trouve, peu importe si c'est comestible ou non. Malheureusement, plusieurs de ces trouvailles avalées vont endommager le système digestif de votre animal tout au long de leur trajet. Elles peuvent également rester coincées et causer une obstruction digestive. Il convient donc de surveiller de près votre furet lorsqu'il est en liberté. Le furet est un animal carnivore doté de plusieurs glandes dégageant une odeur forte et caractéristique. Il est important d'en être informé car cette odeur peut s'avérer insupportable pour certaines personnes. Le bain ne parvient non seulement pas à faire disparaître l'odeur, mais il peut au contraire l'accentuer s'il est donné plus d'une fois par mois, car il cause une irritation répétitive des glandes qui produiront alors davantage de sécrétions.

Alimentation

Le transit digestif est particulièrement rapide chez le furet, soit 4 heures en moyenne. Ainsi, il convient de lui laisser accès à de la nourriture en tout temps afin de réduire les risques d'hypoglycémie (taux de sucre trop bas). Le furet a besoin d'un apport important en protéines et faible en fibres. La nourriture pour furet est idéale, mais la nourriture pour chat peut aussi combler ses besoins, à condition que ce soit de la nourriture pour chaton. La bouteille d'eau est préférable au bol car les furets ont tendance à le renverser et ceci favorise les infections de peau.

Soins

La taille des griffes est recommandée à chaque 2 semaines et peut être faite à l'aide d'un coupe griffe pour chat. Le nettoyage des oreilles est également recommandé aux 2 semaines et doit être effectué avec un produit pour nettoyage d'oreilles pour furet, chat ou chien. Sachez que le furet produit normalement beaucoup de sécrétions brunâtres aux oreilles sans que ce soit nécessairement associé à une infection-inflammation du conduit auditif ou à une infestation parasitaire. Toutefois, si votre furet se gratte souvent les oreilles, un examen est indiqué afin de vérifier si une pathologie est en cause.

Prévention (vaccination)

Le furet est particulièrement sensible au Distemper, un virus incurable qui peut aussi affecter le chien. Il convient donc de le vacciner à 8, 11 et 14 semaines d'âge. Les rappels sont essentiels car ils permettent de prolonger la protection développée à la première dose. Ainsi, la plupart des furets vendus en animalerie auront reçu leur premier vaccin seulement, d'où l'intérêt de consulter votre vétérinaire pour un examen d'achat, sans compter l'importance de l'examen général afin de s'assurer que votre nouveau compagnon est en bonne santé. Le vaccin doit être répété annuellement afin d'assurer une protection continue. Le furet est aussi à risque de contracter le virus de la rage, raison pour laquelle le vaccin de rage est également recommandé. On l'administre dès l'âge de 3 mois, puis annuellement. Si votre furet a accès à l'extérieur en été, il est recommandé de le traiter une fois par mois en prévention pour les parasites intestinaux et les parasites externes à l'aide du Révolution.

Régie

Une cage disposant de plusieurs paliers est idéale pour le furet. Ces derniers adorent dormir dans un hamac, alors vous pouvez leur en acheter un en magasin ou encore leur en confectionner avec des serviettes ou de petites couvertures en polar. Évitez les fonds de cage grillagés car ils favorisent les lésions aux pattes. Le furet ne possède pas beaucoup de glandes sudoripares, alors il ne peut pas diminuer sa température corporelle de façon aussi efficace que le chien ou le chat. Il convient donc d'éviter les températures élevées afin de prévenir un coup de chaleur. Le furet peut être dressé à faire ses besoins en litière, moyennant quelques efforts et de la persévérance dans certains cas. Astuce : placez la nourriture et la bouteille d'eau chacun dans l'un des 4 coins de la cage : le furet ne fera pas ses besoins près de sa nourriture. Bloquez l'autre coin avec un jouet et placez la litière dans le dernier coin disponible.

 

Maladies fréquentes

L'insulinome

Il s'agit d'une condition rencontrée fréquemment chez le furet âgé de plus de 5 ans. Il s'agit d'une tumeur affectant le pancréas, organe impliqué dans la sécrétion de l'insuline, qui elle permet au sucre des aliments de pénétrer dans les cellules. Cette tumeur entraîne une production exagérée d'insuline qui va donc faire entrer trop rapidement et en trop grande quantité le sucre présent dans le sang, provoquant des crises d'hypoglycémie. Les signes classiques sont les suivants: abattement, furet difficile à réveiller, qui bave abondamment, qui traîne les pattes arrière en se déplaçant (comme s'il était paralysé) et finalement, convulsion et coma. En cas de crise, appliquez du miel ou du sirop de maïs immédiatement sur les gencives du furet et offrez-lui un repas par la suite. Le diagnostic de l'insulinome est posé via l'examen de l'animal, l'histoire avec signes cliniques classiques et l'évaluation de la glycémie. Pour la prise de glycémie, l'animal doit avoir eu accès à un repas depuis les dernières 2 heures afin de ne pas fausser les valeurs à la baisse. Sachez qu'un glucomètre pour humain ne peut être utilisé chez l'animal car les valeurs obtenues sont soit à la hausse, soit à la baisse, par rapport à la valeur réelle sanguine de l'animal. En cas de doute, un dosage de l'insuline peut être effectué et l'interprétation de la glycémie permettra un diagnostic définitif. L'insulinome est une tumeur dont le retrait chirurgical est très rarement satisfaisant, dans la mesure où il est difficile de la retirer au complet. Un traitement médical consiste à augmenter le taux de sucre sanguin en recourant à l'utilisation de drogues administrées tous les jours. Une évaluation de la glycémie est ensuite effectuée une fois par semaine pour ajuster la dose afin d'avoir un taux de sucre sanguin optimal.

L'adénome surrénalien

Il s'agit d'une autre tumeur très fréquente chez le furet vieillissant. La tumeur localisée sur la glande surrénale entraîne une augmentation de la quantité d'hormones sexuelles produites, causant plusieurs signes comme la perte de poils (généralement localisée à la base de la queue et remontant sur le dos), un grattage constant et excessif partout sur le corps, une enflure de la vulve chez la femelle ou une difficulté à uriner chez le mâle, due à l'augmentation de taille de la prostate. On peut observer dans les cas plus avancés un abattement et de la perte d'appétit dus à l'atteinte de la moelle osseuse (centre de production des globules rouges). Le manque de globules rouges entraînera à son tour de la faiblesse. Le diagnostic est soupçonné via les signes cliniques classiques et l'examen, mais est posé de façon définitive via la détection de la masse à l'échographie ou le dosage des hormones sexuelles en circulation dans le sang. L'avantage de l'échographie est qu'elle permet de déterminer laquelle des glandes surrénales est atteinte, la gauche étant la plus souvent affectée (80 % des cas). Chez le furet âgé de moins de 5 ans, la chirurgie peut être raisonnablement envisageable si la glande gauche est affectée. Par contre, la droite est intimement liée à la veine cave caudale, un vaisseau sanguin important qui risque d'être endommagé lors de la chirurgie, augmentant dramatiquement les risques de mortalité associés à l'exérèse de la glande surrénale droite. De plus, il est important de considérer les risques de récidives, soit le retour de la tumeur sur l'autre glande surrénale, survenant dans pas moins de 33% des cas. Dans la mesure où l'animal est âgé de plus de 5 ans ou que la glande surrénale droite est atteinte, un traitement médical est recommandé. Il s'agit d'injection d'acétate de leuprolide effectuée sur une base mensuelle d'abord, puis ensuite de manière de plus en plus espacée. Il est aussi possible de poser un implant de Desloreline. L'avantage de ce dernier étant qu'il relâche constamment et en quantités quasi égales la molécule sur une période prolongée. Ce traitement ne fera pas disparaître la tumeur mais permettra plutôt de juguler les effets associés à la surproduction des hormones sexuelles, en diminuant la stimulation globale initiale de la glande surrénale. Donc, d'une part l'implant diminue la production basale d'hormones, tandis que d'autre part la tumeur augmente la production anormalement, créant ainsi un équilibre au niveau total d'hormones dans le sang, faisant alors disparaître les signes cliniques. Le furet gagne ainsi un nombre variable d'années supplémentaires en tout confort malgré la présence de cette tumeur.

Grippe

Le furet est susceptible, contrairement à nos autres compagnons à poils, de contracter la grippe de l'homme. En effet, il peut être affecté par la grippe de type H1N8. Les signes cliniques sont similaires à ceux de l'homme : écoulement nasal TRANSPARENT (la présence de pus indique l'intervention d'une bactérie qui nécessite un traitement aux antibiotiques), éternuements, abattement, perte d'appétit et parfois de la difficulté respiratoire. Dans ce dernier cas, une hospitalisation avec accès à de l'oxygène s'avère nécessaire, de même qu'un support en fluides intraveineux afin d'éviter la déshydratation. Comme pour l'homme affecté par le virus de la grippe, il n'existe pas de traitement curatif et il convient de supporter l'animal pendant sa période symptomatique avec de l'oxygène, une bonne ventilation, de la chaleur, des fluides et parfois des gavages. Si vous souffrez d'une grippe, veillez à diminuer au strict minimum la manipulation de votre furet et lavez-vous les mains le plus souvent possible. Il en va de même si votre furet présente les symptômes de la grippe : il pourrait vous la transmettre lui aussi!

Diarrhée catarrhale épizootique

La diarrhée catarrhale épizootique, également appelée ''Green Slime Disease'', est une maladie causée par le coronavirus. Il s'agit d'une condition fréquemment observée chez le furet adulte récemment exposé à un nouveau furet, particulièrement à un jeune furet. Ce dernier peut effectivement transmettre le virus et ce, même s'il ne démontre pas de signe de maladie, car il peut continuer de l'excréter suite à l'infection et le virus peut survivre dans l'environnement pendant 6 mois environ. Les signes cliniques sont un abattement marqué, une perte d'appétit et une diarrhée verdâtre avec une quantité variable de mucus. Des vomissements peuvent être également observés. Il n'existe malheureusement pas de traitement permettant d'agir directement contre le coronavirus en cause mais les animaux affectés bénéficient de traitement de support, soit des fluides intraveineux, des antibiotiques afin d'éviter que des bactéries ne se multiplient de façon exagérée et ne cause plus de dommages au système digestif. Des médicaments permettant de réduire l'acidité et l'irritation digestive peuvent aussi améliorer l'état du furet affecté. Il convient de ne pas exposer le furet nouvellement remis de cette maladie à d'autre furet pour les 6 mois suivant l'infection afin de réduire les risques de contamination. N.B. : Il existe plusieurs causes de diarrhée chez le furet dont l'infection bactérienne, les parasites digestifs, l'obstruction par un corps étranger, soit un objet qui bloque le système digestif, etc. Il convient dans tous les cas de consulter votre vétérinaire si le furet présente de la diarrhée à plus d'une reprise ou si son état général est affecté, donc s'il dort sans cesse, s'il y a des vomissements ou une perte d'appétit. Des analyses de selles et des radiographies pourront alors être effectuées afin de préciser la cause exacte de la diarrhée et d'opter pour le traitement adéquat.